top of page

ABOUT ME

IMB_SKvHiR.GIF

Chere créatrice, cher créateur,

je saurai m'occuper de vous en terme de direction artistique et de photographie. 

UN cOMBAT D’IDeES

Souvent, on me pose la question : 

« Pour quelle marque tu aimerais travailler plus tard ? Chanel ? Dior ? Versace ? »

Ma réponse, la plupart du temps, est : « Pour aucune de ces marques. »

Malgré le grand respect que j’ai pour toutes ces maisons, toutes leurs créations, et leurs savoir-faire uniques, je n'ai absolument aucune envie de participer à leurs projets. 

Je pense sincèrement que toutes ces marques-là ne représentent pas l’avenir, et le désir des jeunes de plus d’accessibilite, de diversite, d’ouverture, et d’humanite.

Malgré les récents progrès dans le monde de la mode, ce milieu reste quoi qu’on en dise un milieu fermé, hostile, parisien et codifié. Travailler pour de grandes marques sur des projets de direction artistique pour des campagnes ne m’intéresse pas si j’ai 296382 intermédiaires, et que je n’ai pas un vrai contact humain avec le créateur.

 

LE CReATEUR : MON POINT DE DePART

Pour construire une direction artistique qui tienne sur le long terme, j’ai besoin de connaître le point de départ : le créateur. Celui qui pense (et parfois fait de ses propres mains) les pièces. Tout part de sa personnalitE, de ses inspirations, des valeurs de celui qui a, un jour, choisi de créer une entité pour s’exprimer via la mode et répondre à un besoin.

C’est à partir de ce moment-là, que nous pouvons raconter des histoires qui collent parfaitement aux pièces. Une direction artistique qui révèle plus de transparence envers ses consommateurs sur la personnalité du créateur.

Je veux raconter des histoires qui nous font du bien. Des histoires qui nous rapprochent.

Des histoires qui vivent et qui ne suivent pas une mode qui ne nous ressemble pas/plus.

Des histoires pleines d’espoirs et de fraîcheur.

 

UNE DIRECTION ARTISTIQUE SOUVENT TROP LISSE

C’est pour répondre à un manque de singularité et de personnalité chez les marques de mode éthique, souvent trop lisse, et pas assez différenciante de ses concurrentes.

Non, une marque éthique n’est pas forcément fade et neutre.

Une marque éthique peut être rock n roll, atypique, accrocheuse, bizarre, specifique

bottom of page